Comment bien choisir son prêt immobilier pour ses travaux de rénovation ?

 

 

Vous avez des travaux de rénovation à faire dans votre maison ? Il est possible de recourir à un prêt pour couvrir les frais de ces travaux. Cependant, il faut savoir que tous les prêts ne sont pas utilisés pour les mêmes fins. Dans cet article, nous allons vous exposer les différents types de prêts, ainsi que nos conseils pour choisir au mieux. 

 

pretimmo
  

Pourquoi recourir à un prêt immobilier pour ses travaux de rénovation

Il est possible d’avoir recours à un prêt immobilier pour ses travaux de rénovation. Cependant, il faut noter que ces travaux doivent être effectués en même temps que l’achat du bien. En effet, selon les spécialistes de papernest, le prêt immobilier ne concerne que les personnes souhaitant acheter une résidence principale ou secondaire.
 
Néanmoins, s’il y a des travaux à réaliser pour que la maison soit habitable, alors ils sont considérés comme partie intégrante du projet immobilier et pourront donc être financés avec un prêt immobilier.

 

Comment le choisir ?

Il existe différents types de prêts immobiliers : les prix immobiliers bancaires (prêt amortissable, prêt in fine et prêt relais) et les aides à l’accession de l’État. Une fois que vous aurez bien compris la différence entre ces deux catégories, vous pourrez choisir au mieux celle que vous souhaitez.

 

Prêts immobiliers bancaires :

Il existe trois types de prêts immobiliers bancaires.
 
Tout d’abord, le prêt amortissable. Il s’agit d’un prêt qui est remboursé au fil du temps, en fonction d’une durée choisie à l’avance. Les intérêts sont calculés en fonction du montant qu’il reste à rembourser : ils diminuent donc au fur et à mesure.
 
Concernant le prêt in fine, l’intégralité de la somme empruntée est remboursée à la fin du terme. Les seules sommes que vous avez à payer sont les intérêts mensuels. Ce type de crédit est destiné aux investisseurs qui achètent un bien pour le louer. Il faut cependant être vigilant, puisqu’il faut être certain à la fin du terme de pouvoir rembourser l’intégralité du capital.
 
Enfin, le prêt relais est un prêt à court-terme, qui représente une avance de la banque. Généralement, celui-ci est demandé pour faire la transition lorsque vous avez déjà acheté votre nouveau bien, mais pas encore vendu l’ancien. Ce crédit est basé sur le prix du bien que vous cherchez à vendre.

 

Les aides à l’accession :

Ces aides sont des prêts qui sont en partie financés par l’État. D’après les experts de papernest, il existe six types de prêts :
-       le prêt conventionné
-       le prêt d’accession sociale (PAS)
-       le prêt à taux zéro (PTZ)
-       le prêt épargne logement (PEL)
-       le prêt d’action logement
-       le compte d’épargne logement (CEL)
 
Vous trouverez ici les différences entre ces prêts.
  

À quels prêts recourir pour des travaux de rénovation après achat ?

Si toutefois vous souhaitez faire des travaux de rénovation mais que vous avez déjà fait l’acquisition de votre maison, il existe d’autres types de prêts que vous pouvez contracter.

 

Prêts travaux : 

Le prêt travaux représente un prêt affecté. C’est-à-dire qu’une justification de l’utilisation des fonds est indispensable auprès de la banque, notamment par des devis et des factures. D’après les experts de papernest, le montant maximal de ce prêt est de 75000€.


 
Prêts à la consommation : 

Le prêt à la consommation est quant-à-lui un prêt non affecté, ce qui signifie qu’aucune justification n’est requise auprès de la banque. Cependant son montant est limité, puisque ce dernier ne doit pas dépasser 8000€.

Chargement